Assurances

2018 : une année marquante pour l’assurance auto et habitation

Bien que cette nouvelle année soit propice pour le progrès de la digitalisation du marché de l’assurance, un concept visant à faciliter l’accès aux assurances pour toute la population, cette innovation n’a pas pu échapper à l’influence des hausses des tarifs, notamment dans le secteur de l’assurance automobile et de l’habitation. D’un point de vue global, l’assurance automobile en France connaît désormais une hausse estimée de 2 % à 3 %, tandis que le marché de l’habitation tend vers une hausse moyenne et constante de 1 % à 2 %. Parallèlement, certains courtiers estiment des augmentations respectives de 3 % et de 2 % en ce qui concerne les primes d’assurances en automobile et en habitation. 

Une hausse qui s’explique par le coût des réparations

Cette hausse des tarifs dans le secteur de l’assurance perdure depuis des années, mais cette année a été surtout marquée par la hausse croissante du coût des réparations.  Du côté des assurances auto, cette hausse sera traduite par l’augmentation des primes, et ce, parce que le prix des pièces détachées connaît une hausse significative et récurrente. Côté habitation, on recense surtout une augmentation du coût des indemnisations corporelles pour les blessures et les handicaps qui surviennent suite à un accident. Même si un programme de modération de tarifs a déjà été entamé en 2016, la hausse sur le montant de la main-d’œuvre reste quand même persistante durant les réparations. Obtenez également plus de renseignements ici ! De leur côté, les compagnies d’assurances continuent de subir les impacts de la loi Hamon de 2014, permettant à tout assuré de changer d’assureur suite à la première année d’un contrat. Face à ce dilemme, elles sont forcées de maintenir un barème flexible pour conserver leurs parts de marché malgré cette hausse.

Une digitalisation propice pour la sécurité du marché

Mais 2018 n’est pas que porteuse de mauvaises nouvelles, car le monde de l’assurance en France va également connaître une grande innovation au fil de cette année. En effet, ce marché tend aussi actuellement vers le numérique, en suivant le même rythme que la digitalisation de la société en général.  Mais une grande partie de ce projet se focalise principalement sur la maîtrise des cyber risques, une menace potentielle qui laisse encore la plupart des utilisateurs perplexes, notamment suite à l’intervention du fameux virus « Petya » qui a engendré presque 1 milliard d’euros de pertes aux entreprises du secteur. Aussi, pour écarter tout danger possible, le cyber assurance poursuit sa progression, tout en devenant encore de plus en plus accessible et abordable pour tous les statuts.  Ce processus de digitalisation est d’ailleurs une étape obligatoire pour les compagnies d’assurances, surtout en prêtant attention à l’intelligence artificielle, qui est une clé primaire pour interagir avec les assurés en toute sécurité. Depuis, comparateurs en ligne et applications sont davantage développés pour permettre aux clients d’accéder facilement à tous les services qui leur sont utiles.