Immobilier

Investir dans l immobilier : est-ce toujours une bonne idée ?

L’investissement immobilier est un placement fiable et rentable dans lequel beaucoup d’investisseurs mettent leur argent. On rencontre beaucoup de personnes qui ont commencé ce type d’investissement. Selon leurs propos, investir dans l’immobilier est parfois rentable et leur génère de la richesse. Il leur donne une indépendance sur le plan financier.

Bien que les coûts demeurent élevés sur le marché, l’immobilier reste de ce fait la meilleure option pour s’enrichir. Certains se posent encore la question de savoir si l’investissement immobilier concorde encore avec la rentabilité en 2020. Autrement dire, l’investissement immobilier est-il toujours un placement sûr pour les investisseurs ? Comment bien investir dans l’immobilier en 2020 ? Vous aurez une parfaite connaissance après la lecture de cet article.

Est-ce rentable d'investir dans l'immobilier ?

Investir dans l’immobilier locatif est une des clés de l’indépendance financière. L’immobilier peut être rentable à condition de savoir comment y procéder. Quand bien même le coût de l’immobilier augmente chaque année, la faiblesse des taux de crédit immobilier permet encore aux investisseurs de réaliser des investissements crédibles à moyen et à long terme. Il est donc toujours rentable d’investir dans l’immobilier.

Comment investir dans l'immobilier ?

Pour investir dans l’immobilier locatif, il suffit d’acheter un logement et de procéder à sa location dans le but de percevoir des revenus complémentaires afin de constituer son patrimoine. L’investissement peut être optimisé grâce à des avantages fiscaux qui réduisent l’impôt sur le revenu. Le but de l’investissement immobilier n’est pas de l’habiter, mais en guise de placement immobilier d’épargne pour en tirer un profit. Aussi, il faut une réelle préparation pour y arriver.

Investir dans des logements étudiants : bonne ou mauvaise idée ?

La résidence étudiante apparaît comme une opportunité avec des revenus locatifs réguliers et d’intéressants avantages fiscaux. La demande de logements pour les étudiants est élevée, mais tous n’arrivent pas à être satisfaits. La demande des locataires est donc forte et des opportunités sont à saisir. Chaque année, les universités reçoivent en moyenne 30 000 étudiantes. Si vous souhaitez investir, investissez sur les logements étudiants en raison du rendement.

Investir dans une résidence étudiante, c’est s’engager dans la durée

L’achat locatif d’une résidence étudiante n’est pas une chose aisée. Il faut comprendre qu’il s’agit d’un investissement de longue durée. En effet, à travers le régime de défiscalisation Censi-Bouvard (valable jusqu’au 31 décembre 2017), vous pouvez avoir une diminution des impôts sur une durée de 9 ans, soit 11 % hors taxe du prix d’achat du bien, pour 300 000 € d’investissement au plus. En revanche, l’acheteur est obligé de louer son bien meublé pendant la même période, à l’exploitant de la résidence.

En contrepartie, les revenus seront soumis au régime des micro-BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Grâce à ce dernier, vous bénéficiez d’une réduction standard des charges de 50 % au cas où les revenus de l’acheteur sont bas soit 33 100 €. Au-delà de tout, les loyers perçus devront être déclarés au régime réel BIC et réduire les charges réelles.

Selon la société de conseil en immobilier CBRE, à la rentrée universitaire de 2016, le recensement des logements étudiants en France métropolitaine établissait une offre de 375 000 places pour près de 1,6 m d’étudiants qui habitaient hors du domicile familial (sur 2,5 m au total). Si l’investissement en résidence étudiante nécessite l’engagement du propriétaire à louer le logement pendant au moins neuf ans, cela implique aussi une certaine gestion de la location.

En passant par l’exploitant de votre résidence, vous devrez signer un bail commercial avec une société de gestion qui prendra en charge l’organisation de vos visites, de la perception des loyers, de l’occupation des entrées des lieux, des engagements de location sans oublier le suivi des relances et les éventuels impayés. À cet effet, vous devez être prudent dans le choix de votre gestionnaire.

Investir dans l’immobilier n’est pas toujours rentable

Pour les experts, les investissements non rentables ne représentent pas en eux-mêmes une aubaine à saisir. Ceci étant, bien qu’investir dans l’immobilier locatif présente de nombreux avantages, toutefois, il présente aussi des inconvénients.

Par exemple, le rendement brut vu comme le rapport entre le loyer perçu et le prix d’achat du logement est environ de 6 % en moyenne dans les plus grandes villes de la France. Aussi, on note 4,75 % seulement dans le Top 5, et Paris avec 3,5 % en passant par Marseille légèrement au-dessus de 6,2 %. Il est nécessaire d’ajouter toutes les charges et les différents frais à savoir : les frais de notaires (entre 7 et 8 % de la valeur du bien à l’achat), la taxe.

L’immobilier locatif n’est pas toujours rentable. Eh oui ! Il n’y a plus beaucoup intérêt à détenir de l’immobilier locatif et le rendement locatif brut devient faible. En somme, investir dans l’immobilier d’un côté est rentable, mais d’autre part, compte tenu d’autres aspects, ce n’est pas rentable. C'est tout ce qu'il faut savoir.