Immobilier

Qu’est-ce que l’option rééquipement à neuf dans l’assurance?

Les modalités des assureurs sont assez nombreuses pour l’indemnisation en cas de sinistres. Par exemple, l’assuré dispose d’un mobilier assez conséquent avec des appareils électroménagers modernes, en cas d’incendie, la compagnie d’assurances pourra aider financièrement son client à faire face à cette catastrophe. Dans la majorité des cas, l’assistance est une somme d’argent, mais il arrive que l’entreprise qui assure propose de renouveler les mobiliers ainsi que les installations qui ont été détruites, c’est ce que l’on appelle le rééquipement à neuf. Il faut savoir que cette option comporte des avantages ainsi que des inconvénients.

Les avantages d’un rééquipement à neuf

Si l’assuré avait acheté un ordinateur très onéreux, et que ce dernier a été détruit dans une catastrophe comme une inondation. La compagnie d’assurances va verser une somme d’argent à l’assuré à titre d’indemnisation. Mais il faut s’attendre à ce que la somme ne soit pas égale aux prix d’achat de l’ordinateur. En effet, la compagnie d’assurances prend en compte certains paramètres pour faire le calcul, dans la majorité des cas elle n’indemnise que 70 % de la valeur de l’objet. C’est normal, puisqu’il y a un mode de calcul qui est appliqué par les assureurs. Dans ce genre de situation, le rééquipement à neuf est très favorable, puisque si on a choisi cette option, l’assureur devra chercher le même ordinateur qui a été détruit. Il y a d’autres paramètres qui sont pris en compte dans le rééquipement à neuf dans l’assurance. Pour les savoir, il faut cliquer sur le lien suivant https://www.flandrin-assurances.net. On y retrouve des informations indispensables sur ce genre de garantie. D’ailleurs, il faut faire attention, car il y a des conditions pour bénéficier de ce type de système.

Les inconvénients d’un rééquipement à neuf

Même si le rééquipement à neuf est très séduisant en de nombreux aspects. Il faut être prudent, car certains éléments ne sont pas pris en compte dans ce type de garantie. Pour illustrer cela, on peut prendre comme exemple du mobilier assez vieux. En effet, les compagnies d’assurances n’acceptent tout simplement pas un changement si l’objet détérioré est assez vieux, c’est-à-dire qu’il a entre deux à 10 ans. Mieux vaut donc vérifier cette condition avant de signer une assurance habitation qui prévoit le rééquipement à neuf. Il faut aussi bien évaluer les biens en question, c’est-à-dire qu’il faut garder les factures et les autres documents d’achat. Si ce n’est pas le cas, l’assureur peut sous-estimer la valeur du bien en question. Ce n’est pas rare, car les entreprises cherchent toujours à minimiser l’indemnisation. Il arrive aussi que l’assureur opte pour la réparation si le coût est moindre. Dans ce cas-là, le rééquipement à neuf ne sera plus aussi tentant, car il vaut mieux avoir quelque chose de neuf.